Nous ne sommes pas croyants, nos filles ne sont donc pas baptisées.

Récemment au cours d'une réunion de famille, une personne casse-bonbon  bien attentionnée, me demandait si j'allais "enfin faire baptiser les petites"

mamananonyme : Non, nous ne sommes pas croyants.

X : Et alors, c'est pas grâve.

mamananonyme : Nous n'allons pas faire faire un truc auquel nous ne croyons pas aux filles, c'est ridicule.

X : oui, mais ça fait une fête de famille.

mamananonyme : pas besoin de ça pour faire une fête et puis même comme ça, ça se fait pas, je trouve ça vachement irrespecteux envers ceux qui croient en Dieu.

X : Mais et si elles veulent se marier plus tard ?

mamananonyme : ? ...

X : ben oui, comment elles feront tes filles pour se marier à l'eglise ?

mamananonyme (un brin rhhhhh) : Si on part du principe qu'elles ont peu de chance de mettre un pied à l'Eglise durant leur enfance je ne pense pas qu'elles seront du style à vouloir se marier à l'eglise, et si c'est le cas, elles feront le nécessaire... j'imagine qu'il y a des sessions de rattrapage pour les enfants de parents indignes, comme nous, qui ne traînent pas leurs enfants à l'eglise pour les baptiser "au cas où", et puis, elles peuvent aussi épouser quelqu'un d'une autre religion, comme ça, elle n'aura pas à renoncer à une religion pour en épouser une autre, elles prendront la bonne du premier coup !!

X : Moui, c'est tout toi ça, tu veux jamais respecter les traditions !

mamananonyme : si, les traditions que je créer, et là, je viens de décider que ma nouvelle tradition sera de ne plus discuter de nos choix pour nos filles avec la famille. Tout ça ne regarde qu'elles et nous, personne d'autre.

S'il y a bien un truc que je n'ai jamais compris, c'est qu'on puisse s'imposer à soi-même des choses par tradition, surtout si on n'y croit pas du tout.

Le mariage, le baptème, les prénoms des enfants, ...